Bienvenue sur le site de démocratie réelle 46

Lorsqu’un système s’avère défectueux pour 99% de la population,
il est peut-être temps de passer à autre chose (Abby Martin)

 

"Nous n'avons jamais rien connu qui ressemble même de loin à une démocratie. Dans ce que nous nommons de ce nom, jamais le peuple n'a l'occasion ni le moyen d'exprimer un avis sur aucun problème de la vie publique." (Simone Weil - Londres 1940).

 

Enquête publique GPSO
(Grand Projet ferroviaire du Sud-Ouest)

Avis défavorable pour les LGV
Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax

(dont le coût est estimé à 8,3 milliards d'euros.)

http://www.aquitaine.developpement-durable.gouv.fr/enquete-publique-gpso-avis-defavorable-pour-les-a1960.html


Cette enquête publique s’est déroulée du 14 octobre au 8 décembre 2014. La commission chargée de l’exécution de l’enquête a remis son rapport au Préfet. Elle a émis, dans ses conclusions, un avis défavorable sur le projet de déclaration d’utilité publique des travaux des lignes nouvelles Bordeaux Toulouse et Bordeaux Dax, notamment en raison des graves atteintes à l’environnement qu’entrainerait leur réalisation. Le projet a également reçu un avis négatif de la Cour des comptes.

Le 25 septembre 2015, malgré l'avis négatif de la commission d'enquête publique, les deux lignes à grande vitesse ont été validées par le gouvernement.

Alain Rousset, Alain Juppé et Martin Malvy, ont obtenu gain de cause contre l’avis exprimé par le Peuple français et la Cour des comptes, pour réaliser un projet pharaonique avec l’argent public.
Ce faisant, une «élite» élue par moins de 30% de la population en âge de voter, fait un nouveau pied-de-nez à la constitution française en bafouant le principe démocratique de la souveraineté du peuple.


Des exemples comme celui-ci se multiplient dans tous les pays dits "démocratiques" gouvernés selon un système représentatif aujourd'hui totalement obsolète... 
Le suffrage universel aura finalement permis aux élus de mener le peuple à la baguette avec la même efficacité que les monarques et les théocrates.

Alors ?

Faut-il se battre contre le GPSO ou pour une vraie Démocratie?

Faut-il se battre contre la COP21; le Démentèlement social; le Marché transatlantique; le Nucléaire; les Gaz de schistes; les banques; les OGM, etc. ?

Ne serait-il pas temps pour le peuple de faire d'une pierre 100 coups en reprennant sa souverainé à l'aide d'une vraie démocratie ?

Là est la question...


 

 

 

 

 

 
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×